Le tour sur le nouveau permis de conduire format carte de crédit


En 2006, une directive européenne avait pour but d’instaurer un modèle unique de permis de conduire au niveau des 28 États membres. Elle a porté ses fruits d’où, un format commun de  l’Union Européenne  qui a commencé à circuler au début de l’année 2013.

Sa mise en place vise à renforcer la sécurité routière à l’échelle européenne.  La France a dû attendre ce mois de septembre pour le mettre en application. Des complications informatiques en seraient les causes.

Il faut des années pour la reprise

624_341_afd0914fe77917d50d4faebb3b1170ff-1305189889

Seuls ceux qui ont été délivrés entre le 19 janvier au 16 septembre seront échangés l’année prochaine. Ainsi, tous les permis sortis avant le 19 janvier 2013 devraient être remplacés progressivement à partir de l’année 2015 jusqu’au 19 janvier 2033, la date butoir.

Une tâche pas facile pour l’Intérieur avec les 38 millions de titres de l’ancien format à échanger. « On réfléchit aujourd’hui aux modalités de cette reprise pour que tout se passe le plus simplement possible pour les automobilistes », souligne le porte-parole du ministère de l’Intérieur, Pierre-Henry Brandet.

Un permis à puce électronique

nouveaupermis2

Il s’agit d’un document plastifié, format carte de crédit. Apparemment, il est difficile à falsifier de par son contenu ultra-sécurisé. En effet, la France n’a pas lésiné sur les moyens, car selon un communiqué intérieur, chaque permis est doté d’une puce électronique contenant uniquement les informations visibles sur le titre.

Il renferme aussi une bande MRZ afin d’éviter au maximum la fraude. Ce nouveau permis requiert une validité maximale de 15 ans pour les détenteurs des permis catégories A et B, quant aux usagers des autres catégories, la  validité est égale à 10 ans. Fini le temps du célèbre « papier rose », il sera désormais remplacé par ce permis très moderne et pratique. D’ailleurs, il est à noter que l’ancien permis était le document le plus falsifié par les faussaires.

Multipliez les entraînements pour votre examen

Grâce à un entraînement digne de ce nom, vous pourrez réellement profiter de votre permis de conduire dans quelques semaines. Certains pensent qu’il suffit de suivre les cours proposés par une auto-école, mais la situation est différente. En effet, l’examen a été amélioré ces dernières années et il peut être complexe en fonction de l’examinateur. De ce fait, pour passer son permis de conduire, il est préférable d’être accompagné par les meilleurs dans cette discipline.

  • Suivez tous les enseignements proposés par cette auto-école et n’hésitez pas à vous former en parallèle.
  • Sur Internet, vous trouverez des logiciels et des applications pour mettre à profit votre savoir-faire et pour combler toutes les lacunes.
  • N’hésitez pas à poser toutes les questions lors du passage du Code de la route ou de la conduite, car un doute peut être préjudiciable.
  • Avant d’envisager l’examen, faites un petit audit de vos compétences pour être certain que vous êtes prêt.

Il est inutile de tenter l’examen et de laisser une part de hasard agir, car vous pourriez dépenser des sommes considérables sur le long terme. En effet, certains candidats peuvent débourser plus de 3000 euros à cause de tous les échecs.

Si cet article vous a plu, partagez-le !




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.