Chaise haute bébé : comment s’assurer de la sécurité du bébé ?


Quand on parle de chaise haute bébé, on fait tout de suite allusion à la sécurité qu’elle offre. Ces 2 choses sont indissociables. Et c’est bien pour cette sécurité que les parents préfèrent utiliser une chaise haute au lieu d’une chaise ordinaire. Cependant, même si elle assure une grande sécurité à votre enfant, il faut être attentif sur quelques points. Ainsi, nous allons voir comment garantir la sécurité de votre bébé quand il est assis dedans.

 

chaise haute

Les normes de sécurité

Savez-vous qu’il existe des normes de sécurité applicables aux chaises hautes ? Elles sont au nombre de 2 qui sont en vigueur en ce moment. Il s’agit de la norme NF S54-007 et la norme NF EN 14 988.

Une chaise répondant à ces normes signifie qu’elle a passé les différents tests que la législation française a prévus. Cela veut aussi dire que la hauteur de son dossier est correcte et que son harnais est efficace.

Ainsi, pour garantir la sécurité de votre bébé, sa chaise haute doit être conforme à une de ces normes. Mais le mieux est de choisir celle qui est conforme à ces 2 normes à la fois.

Mais comment savoir si la chaise en question respecte ces normes ? C’est simple, il suffit de vérifier si l’étiquette présente la mention « Conforme aux exigences de sécurité ».

Pour trouver une chaise haute bien sécuritaire, suivez ce guide complet sur les meilleures chaises hautes.

harnais

Le harnais de sécurité et la sangle d’entrejambe

Comme vu dans la partie précédente, le harnais est efficace quand la chaise est conforme aux 2 normes précédentes. Mais cela n’est d’aucune utilité si le harnais n’est pas bien attaché et fermé.

En fait, si votre enfant reste assis, ça passe encore. Mais quand il se met debout et se penche vers l’avant, c’est là que ça se complique. La tablette ne peut en aucun cas sécuriser votre enfant de tout risque de chute. C’est pour cela qu’il faut toujours attacher le harnais dès qu’il s’assoit pour manger.

Au minimum, un harnais doit avoir 3 points d’attache. C’est encore mieux si la chaise est équipée d’un harnais de sécurité à 5 points. Cela évitera à votre enfant de se lever, de se pencher en avant ou de tomber.

N’oubliez pas non plus la sangle d’entrejambe. En plastique ou en silicone, elle permet à votre bébé de ne pas glisser.

La stabilité de la chaise

Après avoir contrôlé la stabilité de votre bambin, place à la vérification de celle de la chaise. La première chose à examiner est la présence d’un matériau antidérapant sur ses pieds. Ceci étant pour s’assurer que la chaise ne glisse quand votre enfant s’agite beaucoup.

Ensuite, vérifiez que les pieds de la chaise sont assez larges. Cela confère plus de stabilité à la chaise.

Il faut aussi que vous soyez attentif aux chaises qui sont équipées de roues arrière, qui facilitent son déplacement. Contrôlez qu’il y a un système de blocage, des freins plus précisément, sur ces roulettes. Si cela fait défaut, au moindre mouvement de votre enfant, la chaise va bouger, glisser et tomber.

Enfin, quand vous montez votre chaise, assurez-vous de le faire correctement. En fait, une vis manquante et dites adieu à la stabilité de la chaise.

Autres points importants

Il ne faut jamais, au grand jamais, laisser votre enfant sans surveillance. Une petite minute d’inattention de votre part représente un danger imminent pour votre bébé. Mais quand vous le mettez dans une chaise haute, vous devez redoubler de vigilance.

Éloignez votre bambin de toute chose pouvant attirer son attention. Effectivement, il voudra sans doute s’en emparer, et la chaise risque de basculer.

Restez également attentif aux charnières de la chaise. Si elles sont accessibles à votre bébé, il risque de se pincer un ou plusieurs doigts dedans.

Faites aussi en sorte que votre bébé ne puisse pas enlever les attaches avec ses doigts.

Si cet article vous a plu, partagez-le !




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.