L’intérêt du joint silicone pour carrelage


Les professionnels, techniquement, finalisent le travail du carrelage par la pose des joints du carrelage. Plusieurs sont les types de joints de carrelage, et aussi tout dépend de l’installation à faire : au sol, au mur, dans la cuisine ou dans les toilettes, etc. Il est important de faire un tour d’horizon de ces joints silicone pour carrelage et de parler des avantages qu’ils présentent.

Les différentes présentations et applications

Il existe plusieurs sortes de silicone selon la destination. Citons entre autres :

  • pour les fenêtres : il y a le silicone qui résiste aux changements de température et aux UV,
  • pour les sanitaires : il y a le silicone qui résiste aux moisissures,
  • pour les constructions,
  • pour l’extérieur,
  • pour l’intérieur,
  • etc.

De plus, les silicones peuvent se présenter sous différentes couleurs : blanc, gris, noir et d’autres coloris pour assortir la colle joint au carrelage et/ou pour un rendu décoratif.

Les silicones destinés à la réalisation d’étanchéité sont également disponibles. Il y a par exemple le silicone acétique pour un joint étanche, à noter que le prix est abordable. Le silicone formulé avec une base aqueuse peut être utilisé sur les mêmes supports destinés à la silicone acétique. Toutefois, il colle moins aux doigts et se nettoie facilement à l’eau si besoin est. Ce produit est facile à rectifier en cas de débordement lors de la pose. Il y a aussi celui neutre sans odeur et applicable à n’importe quel support, surtout sur les matériaux synthétiques comme l’acrylique.

3 principaux avantages du joint en silicone pour carrelage

  • Facile à poser sur le carrelage.
  • Adapté aussi bien pour les carrelages sol que pour les carrelages dans les salles d’eau, car elle est appréciée pour son étanchéité.
  • Simple à rectifier : en cas d’éclaboussure.

Comment l’utiliser ?

Il y a des outils indispensables comme le pistolet à colle, un cutter, un enlève joint, et une éponge. Puis, les matériaux nécessaires sont composés de produit de dissolution pour joints, une cartouche de mastic sanitaire, de l’alcool à brûler, du liquide vaisselle et évidemment le silicone. A noter que la technique utilisée est similaire que ce soit pour le bord d’une baignoire ou pour un joint de carrelage.

S’il y a déjà l’ancien joint, il faut le retirer, puis nettoyer la surface en appliquant le produit de dissolution, puis dégraisser avec un chiffon imbibé d’alcool. A noter que s’il s’agit d’un remplacement ou d’un nouveau joint, la préparation du support est indispensable pour la longévité du joint. La phase suivante : il s’agit de passer la silicone qui va être lissé par le doigt mouillé dans l’eau avec du liquide vaisselle. Le temps de séchage dépend de la température ambiante. Si c’est 20°C, il faut compter environ 2 heures.




Les commentaires sont fermés.