Robot multifonctions, le Graal des cuisiniers ?


Depuis longtemps nos habitudes alimentaires sont scrutées, étudiées de près. Dernièrement, l’Organisation de Coopération et de Développement Économique a mené l’enquête et a publié au premier trimestre 2018 les résultats : nous passerions environ deux heures et treize minutes par jour à cuisiner. Mieux que cela, nous serions même – après être devenus les champions du monde en football – les champions du monde du temps passé à table ! Mais voilà, qui dit passer du temps à mitonner de bons petits plats ne va pas forcément de pair avec équilibre alimentaire et écologie. Et pour cause, ce même organisme publiait, en mai de l’année dernière, des chiffres édifiants sur l’obésité : 15.3 % des adultes de plus de quinze ans sont « obèses » en France. En parallèle, à l’occasion de la journée contre le gaspillage alimentaire d’octobre dernier, le Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation pointait du doigt les denrées gaspillées tout au long de la chaîne alimentaire du producteur au consommateur en passant par le transformateur sans oublier le distributeur, la restauration. Un gâchis qui s’élève à vingt kilogrammes par an et par habitant. Comment dès lors consommer autrement, moins et mieux ? 

Les raisons d’opter pour un robot multifonctions

Depuis quelque temps, une petite révolution touche la cuisine. Une révolution au secours des ménages qui a débuté au siècle dernier en réalité. Même si le premier réfrigérateur domestique date de 1913, il faudra attendre la fin des années 60 pour qu’il prenne place dans les cuisines de tous les foyers. Puis, les années 70 connaissent l’envolée des ventes de four à micro-ondes. Et si ces décennies voient également la naissance des premiers robots culinaires, le robot multifonctions ne s’est démocratisé que depuis quelques années. Et à l’image des boîtes en plastique Tupperware®, bon nombre de cuisiniers en herbe, mais aussi expérimentés se laissent séduire en réunion par le Thermomix® TM5. Bien plus qu’un robot, il est un concentré de technologie qui permet de mitonner des repas faciles et rapides, recettes qui permettent aussi bien aux néophytes qu’aux cuisiniers en herbe d’émoustiller les papilles de toute la tribu. Pourquoi succomber ? Quels sont en somme les atouts d’un tel appareil ?

Le Thermomix® et plus particulièrement le dernier né, le TM5, est un robot multifonction qui est en passe de révolutionner les cuisines. Parce qu’il pétrit, mixe, émulsionne, mélange, pèse, hache, chauffe, rissole et cuit tout ce qu’il contient, cuisiner est devenu un jeu d’enfants. Sa polyvalence permet donc un gain de temps, notamment lorsque le temps imparti pour cuisiner est réduit ou qu’il faille jongler entre les plannings de tous. Ensuite, il se suffit à lui-même puisqu’il est composé de plusieurs appareils en un. De quoi, gagner de la place notamment dans les petits espaces, mais aussi de l’argent au bout du compte. Sans chichis, mais non sans une pincée de gourmandise, il est possible de découvrir des plats express, mais aussi des mets plus élaborés, tout en conservant la ligne – grâce à la cuisson vapeur mais aussi parce que l’apport de matière grasse est réduit au strict minimum – réduisant le gaspillage et émoustillant les papilles. En effet, rapide, il n’en reste pas moins facile d’utilisation grâce aux consignes claires et déductives, accessibles à tous. Difficile donc de rater un plat ! Côté entretien, tous les accessoires passent au lave-vaisselle, de quoi là encore s’épargner la corvée de vaisselle. Pour finir, il est élégant et présente un design original de quoi se fondre sans mal dans les dernières tendances déco. Et parce que chaque détail compte, il est « MADE IN FRANCE », de quoi soutenir l’industrie nationale.

Si cet article vous a plu, partagez-le !




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.