Le social shopping, un concept en plein essor ? L’exemple de Vestiaire Collective


Le social shopping, ou shopping collaboratif en français est une tendance du e-commerce qui permet aux utilisateurs de ne pas seulement figurer comme acheteurs – spectateurs. Ce shopping communautaire encourage les membres à interagir entre eux, d’échanger leurs coups de cœurs, les prix et leurs conseils. S’il est un domaine dans lequel le shopping social est développé, c’est bien celui du monde du luxe ou quelques sites e-commerce se partagent le gâteau. Vestiaire Collective est l’un d’eux.

Vestiaire Collective : recommerce et social shopping

L’exemple d’ascension le plus frappant est sûrement dans le domaine du lux : si la rentrée de Vestiaire Collective a été bonne, Noël s’annonce fructueux. Le site se présente comme un dépôt vente 2.0 qui permet à tout un chacun de vendre et/ou acheter des articles et accessoires de luxe. En plus d’offrir une expérience de social shopping à ses membres, Vestiaire Collective l’inclus dans un principe bien connu d’internet : le recommerce ou commerce inversé qui désigne l’activité d’échange marchand de biens d’occasion entre deux personnes via internet. Le schéma du recommerce est le suivant :

  • Le site propose une garantie du prix de rachat au vendeur du produit,
  • Le site organise la logistique, il reçoit le produit du vendeur, le paiement de l’acheteur et transfère l’ensemble lors de la finalisation de l’achat,
  • Le site effectue un contrôle de l’état et la qualité du produit,

Le pureplayer Vestiaire Collective respecte en effet ce processus de vente en s’octroyant une commission pondérée sur le prix de vente du produit, un peu à la manière d’Ebay. La partie logistique est bien assurée par le site qui stocke les articles en transit dans ses locaux.

Vestiaire Collective : un combat quotidien contre les arnaques

Évoluant dans l’un des milieux les plus sensibles aux problématiques de contrebande, Vestiaire Collective a signé une charte anti-contrefaçon avec d’autres acteurs du luxe afin de mettre un point d’honneur sur la qualité de son service et des biens échangés.

vestiaire collective évite les arnaques

Le processus de vérification est strict :

  • identification de la possible arnaque grâce à la vérification de l’authenticité du produit de luxe,
  • vérification de la concordance du produit vendu avec sa fiche renseignée au préalable,
  • Check des éléments liés aux produits eux-mêmes : certificats, numéros de séries, qualité des détails, …

L’expérience à l’air concluante puisque Vestiaire Collective se targue d’une communauté de 1,5 million de membres actifs sur son réseau. Les avis sont positifs, les utilisateurs conquis par le concept. Condé Nast semble soutenir ces chiffres et flairer le potentiel de la plateforme en investissant 20 millions de dollars dans le site. Fanny Moizant, directrice marketing du site est plus que confiante et pense à l’international pour Vestiaire Collective. Le site de recommerce aux 250 000 interactions sociales par mois a donc de beaux jours devant lui.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *