Rénover une maison ancienne : quelques règles à connaitre


Au fil des années, l’état de la maison se dégrade. Pour lui redonner une seconde jeunesse, des rénovations d’embellissement sont à entreprendre. Mais comme ce type de travaux n’est jamais facile ni agréable à mener, réfléchissez en avance aux nombreuses étapes du projet pour éviter tout dérapage.

L’estimation financière

Combien même on veut réaliser de gros travaux pour rénover sa maison, on est bien souvent limité par le budget. C’est pourquoi il est fortement recommandé de vérifier votre situation financière avant d’envisager le projet. Quelle est la somme que vous êtes prêt à investir ou d’où vient cet argent ? De votre épargne ou via un crédit ? Une fois ces questions éclaircies, faites le chiffrage du projet. Cette étape permet d’éviter de devoir faire marche arrière, car les travaux sont plus chers que prévu. Pour des conseils sur ce sujet, n’hésitez pas à aller sur le forum où l’on échange sur les travaux.

Une remise à neuf grâce à quelques coups de pinceau

Si après cette phase de bilan financier, vous vous rendez compte que vous ne pouvez pas entreprendre tous les travaux de rénovation nécessaires, pas de panique. Il existe toujours une solution. L’une d’entre elles consiste à réaliser tout simplement des travaux de peinture. En effet, il ne faut pas grand-chose pour défraîchir une maison et cela vous évitera une facture salée, on est ici dans du bricolage à portée de tous. En vrai acte de dépoussiérage, la nouvelle peinture changera la décoration qui semblera plus neuve et contemporaine. En outre, en choisissant les bonnes couleurs, les pièces pourront devenir plus spacieuses et lumineuses. Plus besoin d’élargir les fenêtres ou de casser les murs.

Bien réfléchir avant de changer l’implantation des pièces

Vous devez savoir que les travaux structurels sont lourds, compliqués et onéreux. Et bien souvent, faire appel à un professionnel avant de démolir les murs ou déplacer une salle de bain et une cuisine est inévitable. Autant que possible, gardez les implantations existantes pour échapper à une addition trop salée et que vous subissiez de trop long chantier. N’oubliez pas que déplacer une salle de bain ou une cuisine équivaut à des ouvrages complexes d’électricité, de plomberie et de maçonnerie.

L’isolation et le chauffage

Un autre point à ne pas négliger au moment de vos travaux de rénovation porte sur l’isolation. Faites évaluer sa qualité et s’il existe des défaillances comme des déperditions thermiques, prévoyez les travaux nécessaires pour rectifier le tir et améliorer dans la foulée les performances énergétiques de la maison. À ce titre, avez-vous aussi le bon système de chauffage ? S’il est trop ancien, il risque d’être énergivore et peu fiable. Il va falloir le moderniser. Le poêle à bois, la cheminée avec insert ou le poêle à granuler fait partie des « must » du moment. Et pour cause, ils sont particulièrement performants. Juste pour vous donner une idée : si la cheminée ancienne à foyer ouvert n’offre qu’un rendement de 40% maximum, ces nouveaux modèles de chauffage sont capables de procurer entre 70 et 90% de rendement. Le choix est vite fait.

Si cet article vous a plu, partagez-le !




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.