Comment négocier à la baisse le prix d’achat d’un logement ?


Avoir le coup de cœur pour un logement est en général la première étape avant l’achat. Mais souvent le prix de vente affiché est trop élevé. Il faut envisager de marchander le prix. Comment négocier ? Voici quelques techniques et stratégies pour faire à coup sûr la bonne affaire.

Soyez objectif et pragmatique

Intéressez-vous non seulement au bien que vous convoitez, mais aussi aux biens qui s’y rapprochent. Cela permet d’établir une tendance immobilière. Cela permet aussi de préparer convenablement son argumentaire. Identifiez la niche dans laquelle se trouve le bien que vous voulez acquérir et faites une courbe des prix en fonction du quartier. Ajoutez à vos données le prix du mètre carré de terrain à l’endroit qui vous intéresse et dans les zones avoisinantes. Muni de toutes ces données, il est beaucoup plus simple de négocier, vous aurez la certitude d’utiliser des arguments techniques, plus proches de ceux du vendeur.

Il faut connaître le délai de mise en vente

Acheter votre maison en Occitanie ne doit pas être l’intégralité de ce que vous voulez. D’ailleurs quand vous craquez pour un bien surtout ne le montrez pas. Rassemblez des données immobilières. Veillez à avoir sous la main des informations annexes qui seront fournies par la personne chargée de la vente du terrain. Savoir si un bien est très demandé pour des visites prouve que des gens s’y intéressent. Découvrir qu’un bien est sur le marché depuis plusieurs années sans trouver acquéreur malgré le fait que son prix a été plusieurs fois revu à la baisse montre aussi que ce bien peut encore chercher acquéreur longtemps.

Identifiez les défauts

Qu’il s’agisse d’un bien acheté pour une entreprise ou pour une habitation domestique, identifier des défauts permet à coup sûr d’obtenir un rabais. Faites une liste d’éléments négatifs. Soyez méthodique : commencez par la maçonnerie et les vitres ; puis intéressez-vous aux boiseries, à l’ébénisterie ; traquez aussi les soucis dans les canalisations, dans le circuit électrique ; vérifiez les arrivées de gaz, le système de chauffage. Petite astuce : veillez à être dans l’appartement aux heures où les voisins sont aussi présents avec leurs enfants, cela permettra de tester l’insonorisation. Visiter en soirée ou en fin de semaine (samedi et dimanche) permet également de voir l’ambiance globale du quartier qui peut aussi être utilisée pour faire baisser les prix. 

Si cet article vous a plu, partagez-le !




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.