Le lobbying au service du progrès


progresParmi les enjeux qui font progresser une société et qui offrent une qualité de de vie supérieure, nombreux sont ceux qui sont rejetés. Or, ceci passe souvent par de nouvelles technologies, de nouvelles offres ou de nouvelles innovations. Cependant en France, les pouvoirs publics sont souvent réticents à utiliser ces nouveautés et le travail d’une agence de lobbying comme APC commence alors.

Une préparation exemplaire

Dans ce type de cas, une préparation détaillée et précise de tous les éléments composant le dossier, avec une analyse des points forts et points faibles de cette nouvelle opportunité va permettre par la suite de mieux convaincre les politiciens.

De même, un partenariat solide entre les acteurs qui veulent présenter et faire accepter leurs idées progressistes est très important. En effet, il montre qu’ils se sentent impliqués, investis d’une mission qu’ils sont venus défendre avec l’aide des lobbyistes.

La concertation avec les pouvoirs politiques peut donc être engagée en sachant que ce type de dossiers est probablement le plus complexe pour une agence de lobbying car elle doit miser sur l’avenir et parvenir à persuader le monde politique que cette innovation ou cet aspect permettant le progrès a un réel intérêt et doit être pris en compte dans le cadre d’une nouvelle loi ou d’un nouveau décret.

Une réforme difficile

De nombreuses nouvelles applications, nouveaux projets sont régulièrement refusés par les décideurs alors qu’ils pourraient pourtant servir l’intérêt général. De ce fait, la société passe à côté d’opportunités qui pourraient venir modifier de façon positive son univers.

Le lobbyiste doit alors ici se positionner comme intermédiaire, véritable outil permettant d’informer plus précisément les différents acteurs à savoir autant les décideurs et les médias afin de faire entrer cette idée dans les consciences et enfin la comprendre comme une avancée indispensable pour toute la communauté. Pour exemple, les opérateurs de téléphonie mobile ont été mal perçus lors de leur arrivée mais un lobbying de qualité a permis peu à peu à cette idée de s’instaurer. Aujourd’hui, elle apparaît comme indispensable dans la vie de chacun mais au départ cette idée avait été refusée.

Le rôle du lobbyiste est donc de trouver les arguments qui vont faire comprendre quels sont les avantages que l’on peut tirer d’une nouveauté. Cependant, il faut alors être en capacité de faire comprendre les concepts techniques ou technologiques, le but d’une invention ou d’une amélioration et faire comprendre alors que les deux idées se rejoignent pour participer ensemble au progrès utile à toute civilisation.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *