La création de start-ups coopératives pour le renouveau du tissu économique


La start-up coopérative est encore méconnue du grand public et d'un grand nombre d’entrepreneurs. Pourtant elle propose un modèle d’entreprise mettant l’humain au centre tout en recherchant le profit. Mais comment fonctionne-t-elle ? Et quels sont ses avantages ? Zoom sur les start-ups coopératives et leurs atouts. 

Une start-up coopérative, c’est quoi ?

Une start-up coopérative est une société qui fonctionne différemment d’une start-up classique. Elle peut être constituée en SARL, SA, etc.., mais fonctionne sur les principes d’une coopérative. En effet, les salariés de la start-up participent activement à la prise de décision en entreprise. Ils en constituent également l’actionnaire majoritaire et doivent le rester selon les dispositions de la loi.

En France, ce modèle se popularise et séduit dans un grand nombre de secteurs. D’ici quelques années, on assistera à une forte éclosion d’entreprises coopératives plus fortes, basées sur des modèles économiques plus équitables. 

Les atouts de la start-up coopérative

Pour les salariés, la société coopérative présente de nombreux atouts. Ils ont une voix importante dans la gestion de la société. 

Suivant le fonctionnement habituel d’une coopérative, ils profitent du partage équitable du pouvoir de décisions, sont informés au même titre que les dirigeants et partagent les mêmes risques que ces derniers. De plus, en assemblée générale, chaque salarié à un droit de vote équivalent à celui du dirigeant. 

Pour les entrepreneurs de start-up coopérative, ce modèle permet une plus grande implication des salariés dans la vie de l’entreprise. De plus, la start-up coopérative implique la mise en commun des savoirs et des connaissances de chaque collaborateur. Ce qui favorise la prise d’initiative et booste la productivité des équipes. 

Les incubateurs pour accompagner les projets

Il existe des incubateurs pour accompagner les personnes désireuses de créer une start-up coopérative. Qu’il s’agisse d’une initiative dans le digital, le BTP, l’artisanat ou tout autre secteur, les incubateurs proposent un cadre idéal pour faciliter le démarrage des projets. Il est également possible d’obtenir toutes les informations sur le type de société coopérative approprié. Et grâce à un accompagnement personnalisé, il est même possible de faire financer son projet via des prêts participatifs sur mesure ou des titres de participatifs. 

Si cet article vous a plu, partagez-le !




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.