Créer une entreprise à deux : quels conseils ?


Vous rêvez de concrétiser votre projet et de monter une entreprise à deux ? Créer une entreprise à deux associés peut présenter d’énormes avantages tout comme cela peut aussi constituer un risque. La prudence est donc de mise si vous ne voulez pas que le projet de votre vie se transforme en cauchemar. Découvrez quelques conseils pour réussir à monter une entreprise à deux.

Les enjeux de la création d’une entreprise à deux

Créer une entreprise à deux présente certains avantages. En effet, avoir un associé avec qui vous pouvez partager vos idées et qui sera prêt à investir dans un projet avec vous est essentiel. De plus, les responsabilités seront partagées en cas de soucis. Cela vous évitera également de mettre en cause votre patrimoine personnel, car dans le cas d’une société unipersonnelle, la responsabilité de l’actionnaire n’est pas limitée à son apport. Retrouvez tout ce qu’il y a à savoir à ce sujet sur Le Mag de l’Entreprise. Par ailleurs, il existe aussi des inconvénients à monter une entreprise à deux. En effet, cela nécessite de travailler en équipe et donc de s’adapter à une certaine ambiance. Par exemple, être obligé de tenir compte des avis de l’autre lors de la prise de décision.

Choisir le bon associé

Cela peut paraitre évident, mais on peut parfois se laisser aller à l’excitation et oublier qu’un associé doit avant tout être capable de fournir des apports dans la société, que ce soit en numéraire, en nature ou en industrie. Mais ce n’est pas tout, car il est aussi primordial de s’associer avec une personne dont les compétences sont complémentaires aux vôtres. Dans l’idéal, l’un devra s’occuper du côté technique du projet et l’autre se chargera du marketing. De cette façon, chacun gèrera l’affaire selon ses compétences et personne ne viendra marcher sur les platebandes de l’autre. Il va sans dire que vous devez aussi avoir confiance en celui avec qui vous allez vous associer.

Opter pour la forme juridique adéquate

En matière de statut juridique d’entreprise, les possibilités sont multiples. Pour une entreprise à deux associés, le choix doit s’orienter vers un modèle permettant une flexibilité d’organisation. La forme la plus adaptée pour cela est la société par action simplifiée ou SAS. Elle vous permettra de prévoir de manière précise les différentes modalités telles que les apports, les dividendes, la clause de sortie et les rémunérations. Les entrepreneurs choisissent souvent la forme SARL pour son côté sécurisant. Elle a en effet l’avantage de limiter la responsabilité des associés à hauteur de leurs apports respectifs.

Repartir les parts de capital de façon efficace

Lorsqu’on crée une entreprise à deux, on serait tenté de partager les parts sociales en deux parts égales soit 50/50. Toutefois, en cas de désaccord, cela peut vite devenir ingérable. Sans actionnaire majoritaire il sera impossible de prendre une décision sur un sujet sur lequel les partis ne s’entendent pas. Il est donc préférable de donner la majorité des parts sociales à l’un ou à l’autre pour que celui-ci puisse trancher.

Avoir un associé dans son entreprise constitue un atout considérable, puisqu’en plus d’investir dans un projet avec vous, il partagera aussi les responsabilités. Créer une entreprise à deux peut cependant être délicat. Aussi il est important de s’associer avec quelqu’un de confiance, de choisir la forme sociétale adaptée, mais également de disposer d’un associé majoritaire.

Si cet article vous a plu, partagez-le !




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.