Le prix du gaz connait une hausse de 0,6%


Les tarifs réglementés du gaz ont augmenté de 0.6% dès le début de ce mois de novembre. La bouteille de gaz a connu sa plus forte hausse depuis le mois de juillet. Cette situation serait liée à la fin des aides financières. L’hiver s’annonce donc froid pour les 9 millions de ménages concernés parmi les 11 millions abonnés au gaz dans toute l’Europe.

La bouteille de 12.5 kilos qui s’est vendue à 21.56 euros se vendra sur le marché à 21.66 euros. En effet, il s’agit d’une « très légère hausse » affirme Gérard Mestrallet, le PDG du GDF Suez. Par conséquent, cette augmentation n’aura pas d’impact sur les tarifs du carburant et du pétrole.

 Un risque de panne électrique en vue

sipa_00602992_000001

 Les raisons principales de cette hausse seraient occasionnées par la fermeture de centrales gaz. Sa concurrence avec le charbon américain a fini par céder la place au charbon bon marché. Le PDG de GDF Suez  a révélé que la compagnie a dû fermer 50 gigawatts de puissance, soit, l’équivalent de 50 centrales nucléaires.

Pourtant, ces centrales ne pourront plus subvenir aux besoins électriques durant les pics de consommation en hiver. Ce qui amène Gérard Mestrallet à craindre un black-out électrique. « Le risque de grande panne électrique n’a jamais été aussi grand » avance-t-il.

 Une hausse alarmante

bouteille-de-gaz

 Depuis le début de l’année, les tarifs du gaz ont affiché, soit, une stabilité, soit, une baisse jusqu’au mois de juillet où les chiffres n’ont cessé de grimper. Au mois d’octobre, le prix de la bouteille à gaz a déjà connu une hausse de 2.52%. En septembre, elle a coûté 21.03 euros avant de finir à 21.56 euros le mois suivant. Une augmentation de 53 centimes d’euro en l’espace d’un mois. Ces quelque 0.6% s’avèrent être moins importantes. Cependant, il a été indiqué que le tarif communiqué pourrait être plus coûteux que prévu.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *